Arrêter de fumer avec les patchs et les gommes

Si vous essayez d’arrêter de fumer, il y a des méthodes ayant fait leurs preuves qui rendent le défi d’une vie sans fumée beaucoup plus facile à réaliser. Il y a quelques décennies, le seul programme existant était celui qui consistait à arrêter net en subissant l’état de manque… et en recevant très peu de soutien.

Aujourd’hui, la prise de conscience des problèmes de santé liés à la cigarette ainsi que le retournement de la société dans son ensemble concernant l’acceptation de la cigarette ont permis à d’autres méthodes pour arrêter de fumer de voir le jour. L’arrêt sans substitut ne fait plus recette.

Nombreux sont ceux qui se tournent vers des méthodes qui semblent simples et faciles. Le patch à la nicotine est une option que de nombreuses personnes utilisent et certains optent pour les gommes ou les pastilles à la nicotine. Ces programmes sont très différents et les individus qui choisissent l’une ou l’autre de ces méthodes obtiennent des résultats variés. Regardons-les de plus près et voyons si l’une d’entre elles vous convient.

Arrêter de fumer avec le patch à la nicotine

Le patch à la nicotine est une des méthodes les plus populaires pour arrêter de fumer. Souvent appelé « le patch pour arrêter de fumer », son utilisation implique la pose d’une série de patchs adhésifs contenant de la nicotine sur la partie supérieure du corps pendant la phase initiale de l’arrêt de la cigarette.

Ces patchs libèrent une dose de nicotine à travers la peau de façon à rompre les liens de dépendance psychologique avec moins d’envies compulsives de fumer, tout en permettant un sevrage progressif par l’utilisation de patches de moins en moins dosés en nicotine.

Si vous tentez d’arrêter de fumer, cela peut être un bon choix qui présente un taux élevé de réussite. Les programmes de patchs à la nicotine pour arrêter de fumer sont bon marché, coûtant le même prix voire moins que votre dépendance au tabac et ils sont facilement accessibles à tous puisqu’en vente libre dans les pharmacies.

Cependant, certaines personnes sensibles peuvent faire des réactions aux patchs sous forme d’éruptions cutanées alors que d’autres se plaignent de périodes d’insomnie ou de rêves prégnants perturbant leur sommeil. Ces effets sont néanmoins de courte durée et cessent avec l’arrêt des patchs.

Arrêter de fumer avec les gommes à la nicotine

La gomme à la nicotine est un autre support à l’arrêt du tabac que certaines personnes utilisent contre la compulsion de fumer. C’est une simple gomme à mâcher contenant une dose de nicotine. Lorsque le besoin de fumer survient, la personne peut mâcher une gomme libérant de la nicotine. Des pastilles en contenant sont également disponibles.

Bien qu’utiles, les gommes ou les pastilles à la nicotine ne sont souvent pas efficaces à elles seules et n’aident que rarement les gros fumeurs qui ont des besoins plus importants. En effet, l’apport de nicotine n’est pas continu ou constant, comme avec le patch.

Une utilisation prolongée peut engendrer une dépendance aux gommes se substituant au tabac sans qu’aucune aide psychologique ne soit disponible pour l’usager qui mâche des gommes quand le besoin s’en fait sentir.

Attention ! Si une personne utilise un patch pour arrêter de fumer, elle ne peut pas prendre de gommes ou de pastilles à la nicotine. Ces deux produits utilisés ensemble entraînent une overdose de nicotine qui peut rendre la personne très malade.

Si vous voulez vraiment arrêter de fumer, il existe différentes méthodes qui vont du traitement au laser à la simple gomme à mâcher.

Pour avoir accès aux dernières informations sur le sujet, consultez un thérapeute ou des sites sérieux sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *