La cigarette électronique, c’est la classe

Pourquoi passer à la cigarette électronique ?

Pas de goudron, pas de cancérigène

La cigarette électronique ne contient pas de goudrons ni de toxiques, ne libère pas de monoxyde de carbone, comme la cigarette classique. Les cigarettes de tabac ont plusieurs milliers de substances toxiques qui se libèrent à la combustion. La cigarette électronique ne contient que 3 ou 4 substances non toxiques, qui sont vaporisées sans risque pour votre santé.

Diminuer la consommation de cigarettes

La cigarette électronique n’a pas de « début » ou de « fin » comme une cigarette classique. Passées les premières semaines où on a tendance à tirer sur l’électronique toute la journée, on apprend à doser, et à tirer quelques bouffées quand l’envie survient.

Economie

Souvent l’argument principal pour arrêter le tabac et passer à l’électronique.
Un paquet de cigarettes coute aujourd’hui (janvier 2013) entre 6 et 7 euros.
Le kit de démarrage en électronique coute entre 50 et 100 euros, le prix de 10-15 paquest. Une fois ce kit acheté, les flacons coûtent 6 euros en boutique, et 1 euros en DIY. Un flacon dure entre 2 et 6 jours selon votre consommation.

Pas de tabagisme passif

Les premières études ont montré que la cigarette électronique ne relarguait aucun composé toxique, et qu’une dose minime et non toxique de nicotine. Votre entourage ne souffrira plus de votre habitude.

Pas de fumée et pas d’odeur

La « fumée » des cigarettes électroniques est en fait de la vapeur. Elle disparait au bout de quelques secondes et n’imprègne pas les vêtements ni le linge de maison. Il n’y a plus d’odeur de tabac froid. Les nez aiguisés dans votre entourage ne pourront détecter qu’un peu l’arôme (fruité, gourmand ou tabac) de votre liquide, s’ils sont juste à coté de vous.

La liberté !

Même si certaines compagnies aériennes, et quelques lieux publics, ont choisi d’interdire la cigarette électronique, vous pourrez l’utiliser quasiment partout. En particulier dans les bars, les restaurants, les cinémas En matière de lieu impossible, personne ne pourra battre ce sous marinier américain qui a pu (dans son dernier départ en mer) piloter un sous marin classe Ohio en vapotant au nez de son capitaine !

La santé !

Même si l’AFM (ancienne AFSSAPS) refuse de donner le bénéfice du sevrage tabagique à la cigarette électronique, tous ses utilisateurs réalisent vite les avantages pour la santé de passer à l’électronique. Le souffle revient, la peau est plus belle, la forme et le moral sont améliorés.
Attention, certains utilisateurs réagissent mal (fatigue et gêne respiratoire) au propylène glycol, ce qui peut disparaitre en quelques semaines, ou bien forcer le passage à un mélange majoritaire en glycérine végétale.

Pas de flamme, pas de cendrier, pas de marque de cigarette

Vos enfants seront ravis d’apprendre qu’ils ne pourront plus ramasser (et grignoter) les mégots du jardin, jouer avec les cendriers, ou apprendre les joies de la pyromanie avec vos briquets qui traînent.

La classe

Soyons honnêtes, si Humphrey Bogart reste une icone du style, même Johnny Depp et Johnny Halliday se sont mis à l’électronique. Ca brille, on peut choisir ses couleurs, trouver des mods en bois ou en forme de pipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *